Tours de magie

Magicien Professionnel VS Magicien Amateur

Rédigé par Magicien

La magie est un loisir qui peut être deviendra un métier mais seuls les magiciens réellement motivés parviendront à leur fin. Le travail minutieux et la pertinence sont la clef de la réussite. On compte en France environ 8 000 magiciens amateurs mais seulement 800 magiciens ont fait de la magie leur métier. Entre les magiciens amateurs et les magiciens professionnels, on trouve une catégorie de magiciens que l’on appelle les magiciens semi-professionnels.

Il n’existe pas de formation spécifique à la magie, mais vous pouvez très bien suivre des stages de comédiens afin de travailler votre aisance orale et votre déplacement scénique. Aujourd’hui trop de magiciens se lancent sur scène sans une réelle formation théâtrale, ce qui est bien dommage.

Magiciens Professionnels VS Magiciens Amateurs

Les magiciens semi-professionnels sont souvent critiqués par les magiciens professionnels car les magiciens semi-professionnels exercent la magie en tant qu’activité secondaire. Les magiciens semi-professionnels s’attaquent au même marché que les magiciens professionnels et ont tendance à casser les prix. A noter qu’il y a de très bons magiciens professionnels ou amateurs et de très mauvais magiciens professionnels.

On trouve dans les magasins de magie, pléthore de tours de magie différents. Et chaque mois, il y a de nouvelles créations qui voient le jour. On peut être vite tenté de se laisser séduire par les nombreux tours de magie. Un magicien amateur va devoir apprendre constamment de nouveaux tours de magie afin de répondre à la demande de sa famille et de ses amis.

Mais un magicien professionnel n’est pas obligé de travailler de nouveaux tours, car son public change constamment. Et on sait très bien que pour une prestation de close-up, un set de 8 routines suffisent pour combler toute une soirée. Pour ce qui est de la scène, il faut créer un spectacle entier ou alors des numéros spécifiques.

Ne tenter pas de brûler les étapes, il faut vous laisser le temps d’appréhender chaque étape de la magie, si vous partez de zéro, le chemin sera long, mais il faut vous laissez le temps d’assimiler chaque concept et de pouvoir faire vos preuves.

Sachez que si votre rêve est de vivre de la magie en tant que magicien professionnel, la réalité n’est pas toujours rose. Il va falloir que vous réalisiez suffisamment de prestations toute l’année afin de subvenir à vos besoins. Le minimum pour pouvoir en vivre est de réaliser une prestation par semaine.

Adhérer à la FFAP (Fédération Française des Prestidigitateurs)

Si vous souhaitez devenir magicien, vous pouvez vous rapprocher de la FFAP qui disppose de clubs de magie affiliés dans les principales grandes villes. Vous pourrez ainsi rencontrer d’autres magiciens et échanger vos trucs et astuces. Attention cependant, pour devenir magicien il ne suffit pas de connaître quelques tours de magie, il faut aussi s’intéresser un minimum à la culture de la magie, par exemple, il faut connaître le nom et le parcours de grands magiciens.

La loi de l’offre et de la demande

Chaque année, on assiste à de nouveaux magiciens professionnels, cette nouvelle vague vient s’ajouter à l’offre de magiciens qui existent déjà sur le marché. Malheureusement la demande augmente que légèrement avec la croissance démographique.

Par ailleurs, il y’ a des facteurs économiques qui font que les entreprises et les particuliers ont un budget revenu à la baisse pour la partie « animation » de leur événement. C’est le cas pour une entreprise qui organise un goûter de noël ou encore un couple qui organise leur mariage. La magie a toujours était une animation chère par rapport aux autres animations. Aujourd’hui, il est facile d’apprendre la magie, les boutiques de magie sont nombreuses et on trouve de nombreuses ressources sur Internet, ce qui n’était pas le cas avant.

Si vous vous sentez prêt, vous pouvez tenter votre chance lors de concours régionaux, nationaux, européens, voir mondiaux. Votre numéro présenté doit être unique et original. Si vous remportez un prix, vous gagnerez en notoriété et en crédibilité.

Quel statut adopter en tant que magicien pro ?

Le statut officiel pour exercer en tant que magicien professionnel est le statut d’intermittent du spectacle. Vous devez exercer un nombre de cachets minimum afin de pouvoir y être éligible. Vous pouvez également opter pour la création d’une SARL mais ce n’est pas forcément adapté, car les charges sont élevés, et vous allez devoir payer un comptable.

Pour ce qui est du statut d’autoentrepreneur pour les magiciens, le statut a été adopté par de nombreux magiciens semi-professionnels. Cependant, il serait interdit d’être autoentrepreneur en tant que magicien mais jusqu’à présent l’état le tolère. Si vous avez moins de 25 ans ou si vous êtes au chômage, vous pouvez demander l’accréditation de l’ACCRE, vous bénéficiez alors d’une réduction de charges sur le chiffre d’affaires généré.

About the author

Magicien